Weight Pulling



   Le weight pulling est un sport qui consiste, en compétition, à tirer un chariot chargé sur moins de 5 m en moins de 60 sec. Les gagnants sont les chiens qui, dans leur catégorie de poids, ont soit tiré le chariot le plus lourd, soit fait le meilleur pourcentage poids tiré / poids du chien.


   Ce sport à part entière demande un encadrement très strict dans l'entrainement chien / conducteur et dans le suivi vétérinaire.
L'on peut penser qu'il s'agit simplement d'avoir un chien qui tire un chariot... Mais c’est ne pas saisir cette discipline. Il s'agit d'un travail de longue haleine sur plusieurs plans :


 la complicité :

  Indispensable dans la pratique du weight pulling. On ne force pas un chien à tirer ! On n'utilise pas un jouet pour l'attirer à nous ! Cela ne fait que frustrer le chien et lui n' apprend pas les bases mêmes du sport. On construit une relation de confiance dès le plus jeune âge à travers certains exercices pour lui demander de venir à nous, d'être à l'écoute des ordres, de ne pas avoir peur de ce qu'il traine derrière lui. Pour cela, un seul mot d'ordre : la PATIENCE ! La préparation d'un chien de weight pull prend des mois. Cela commence par la phase de l’acceptation du port du harnais (non naturel pour le chien avec sa barre de traction qui arrive au niveau des jarrets) afin que le chien soit à l'aise avec ce dernier sur le dos, en passant par la phase d’acceptation d’avoir quelque chose de bruyant qui traine derrière lui (nous attacherons des poids très légers tels des bouteilles en plastique avec des gravillons à l'intérieur à son harnais), pour finir en tout dernier lieu par la phase de traction d'un chariot (une sensation totalement différente pour le chien). Ce dernier point n'est que l'aboutissement du travail effectué en amont. Toutes ces bases demanderont un apprentissage des ordres de base (Halte, Pull...), sans eux, pas de bon chien de weight pull !

 la sécurité :

  Il est des règles de base à respecter dans l'entrainement au weight pulling : pour commencer, il vous faut à chaque étape un matériel adapté, à savoir un harnais de weight pulling et non un harnais de balade. Vous pouvez éventuellement commencer pour les poids très très légers avec un harnais de mushing si vous préférez vous assurer dans un premier temps que la pratique de ce sport plaira à votre chien. Il est important de toujours prendre son temps dans la préparation, en grillant les étapes, on met le chien en échec et c'est tout un travail à reprendre de A à Z sans certitude de réussite. Bien sûr, il convient de ne jamais faire tirer de poids mort (donc pas sur roues) trop lourd, car un poids qui traine est beaucoup plus dur à tirer qu'un poids posé sur un chariot qui roule. Les risques de blessures sont donc importants dans ce cas de figure (claquages, ruptures de ligaments) ! Prenez garde à ne jamais faire tirer votre chien sur une surface dure telle que le bitume, préférez toujours l'herbe ou les chemins en terre. Lorsque le travail sur chariot est commencé, il vous faut systématiquement une personne pour arrêter le chariot en cas d'à-coups ou tout simplement à la fin du pull, il serait néfaste que celui-ci tape dans les postérieurs de votre chien. Vous veillerez à ne pas avoir votre chien en surpoids : il n'a pas besoin d'être lourd pour tirer du poids. Pour cela, variez ses séances sportives avec des trottings, la pratique d'autres activités comme le canicross, la natation, l'agility, etc. Bien sûr, le travail ne devra pas être intensif avec un chien en croissance au risque de voir des problèmes surgir comme un affaissement des aplombs par exemple. Enfin, ne négligez jamais les temps d'échauffement et de récupération de votre chien, ne lui faites pas tirer une charge sans avoir pris la peine de le détendre par une balade et l'avoir fait courir tranquillement afin que ses muscles se réchauffent et que son corps se réveille. Après l'exercice, une petite marche et quelques massages seront appréciés par votre chien.

 la santé :

  Il est impératif de faire suivre son chien par un vétérinaire : nous vous conseillons vivement de faire passer une radio de dysplasie pour les hanches et les coudes afin de s'assurer qu'aucun problème ne s'opposera à la pratique du weight pulling. Vous pouvez en profiter pour faire une radio de la colonne vertébrale. Une échographie cardiaque est importante également car le cœur est un muscle très sollicité par la pratique de ce sport. Enfin, nous faisons suivre très régulièrement nos chiens par un ostéopathe canin, ce qui permet d'ôter tous blocages d'après compétition.

  Il est très difficile de débuter seul, car même en pratiquant depuis plusieurs années nous pouvons très souvent être confrontés à des difficultés, c'est pourquoi, avant de vous lancer véritablement dans l'aventure, nous vous conseillons de venir aux initiations régulièrement organisées pendant l'année, afin de bénéficier au mieux de l'aide que les juges et pratiquants peuvent vous apporter.

  Traduction Française du règlement APA  cliquez ici


                              

logoactiv